Samedi sous la neige!

Publié le 28 Janvier 2012

Ce matin, au réveil, nous voyons les flocons qui tombent!

Nous nous levons et descendons prendre le déjeuner et rapidement nous partons vers la benne.

Les professeurs italiens nous attendent et avec la neige ce n'est pas toujours de chausser  les skis.

Au programme, pour les avancés : pistes rouges, noires et hors piste (à ce qu'on nous a dit). Pour un autre groupe, c'est pistes vertes et bleues et enfin, pour le dernier groupe: pistes vertes et slalom. Ca glisse! Beaucoup de chutes au programme mais dans la poudreuse quel plaisir! (hum...). On a tous progressé et on est toutes et tous content(e)s de nos performances.

Après le dîner avec des.... pâtes (comme d'habitude...), nous partons pour le rallye pédestre dans Lanzada en équipes de sport. Toutes les trois minutes, nous partons à la découverte du village sous la neige. Ce n'était pas très évident d'écrire dehors avec cette météo.

Rendez-vous à 15h30 chez l'apiculteur NANA! (le point de départ!). Nous sommes tous à l'heure!

Nous avons vu une église (DOM ou San ....?), des petites ruelles, des petits ponts, des escaliers, des pierres spéciales,des végétaux particuliers et, ... la maison 350!

Monsieur Nana nous a ensuite reçus dans son atelier. Une dame d'Alpina nous a expliqué la vie d'une abeille de façon humoristique ("les faux bourdons parlent de foot, la reine met son maquillage : son rouge à miel et son rimiel", elle produit un parfum que nul ne peut reproduire et  qui a un effet fulgurant sur les membres de sa ruche.)

Nous avons goûté différents miels et du sirop de myrtille (excellent!) et du miel avec noisettes.

Après des cadeaux achetés, nous avons repris le car pour rentrer à l'hôtel.

Douche, puis reportage avant de lire le programme de demain. 19h : souper.

Après celui-ci, nous avons la soirée "contes et légendes". Il neige toujours, les flocons sont de plus en plus gros et il est 18h20!

 A demain,

 

Les reporters du jour :Lisa N, Sacha, Emma, Alicia

 

Et gros bisous à tout le monde

Rédigé par les 6es

Repost 0
Commenter cet article